nouveau-né en avion
Transport

Voyager avec un nouveau-né en avion pour aller à Charleroi

Ceux qui n’ont jamais visité le territoire belge sont invités à le réaliser dans la ville de Charleroi. Cette destination surprendra sûrement les nouveaux venus en raison de ses nombreux lieux d’intérêt. Cet article est dédié aux parents souhaitant voyager avec leur bébé en avion.

Les règles pour voyager avec un nourrisson en avion

Généralement, la plupart des compagnies aériennes n’acceptent pas les bébés de moins de 7 jours, malades ou encore prématurés qui sont vulnérables aux microbes. Si l’enfant est âgé de moins de 7 jours, prématuré ou malade, il est obligatoire de porter un certificat médical prouvant qu’il est apte à partir en voyage. Pour partir en Belgique, plus précisément dans la ville de Charleroi, il est impératif que le bébé se munisse d’une carte d’identité. Pour les touristes souhaitant partir en dehors des pays européens, il faut demander un passeport pour le petit. Pour ceux qui partent avec de nombreux enfants de moins de 2 ans, à noter que certaines compagnies aériennes limitent souvent le nombre de bébés à un ou deux. Il est donc judicieux de bien s’informer au préalable avant d’effectuer une réservation des billets. En outre, jusqu’à ses 2 ans, le bébé peut voyager gratuitement s’il est assis sur les genoux de ses parents.

Les bagages autorisés pour le bébé

Pour certaines compagnies aériennes, les bébés qui voyagent sur les genoux de leurs parents sont autorisés à avoir un bagage cabine de moins de 12 kg aux dimensions 55x35x25 cm. Généralement, un bagage en soute de 10 kilos maximum est accepté gratuitement. Il permet de transporter un siège-auto ou une poussette. Certaines poussettes pliantes ayant les dimensions inférieures à celle du bagage à main de cabine peuvent être admises à bord. Elles sont pratiques lors de l’attente dans la zone d’embarquement. En outre, il y a quelques accessoires indispensables à prendre dans le sac qui accompagnera le bébé. Il est donc primordial de prévoir de quoi couvrir le nouveau-né. Les chaussettes, le bonnet, la tétine, petit pull, le doudou et les couvertures figurent parmi les éléments indispensables à ne pas oublier dans le sac en cabine. Il est aussi judicieux d’emporter des couches, une crème hydratante et des lingettes pour un voyage long-courrier.

Les autres informations à retenir

Lors de l’embarquement dans l’avion, les petits pots et le nécessaire de change de l’enfant sont autorisés. Pour les autres liquides qui font plus de 100 ml, ils se placent en soute. Pour faire face aux retards éventuels de l’avion, il faut prévoir des repas “en extra”. En outre, tout comme les adultes, les bébés subissent le changement d’altitude pendant le décollage et l’atterrissage. Cela provoque une décompression au niveau des tympans. Il est donc important de lui donner le biberon ou la tétine pour qu’il n’en souffre pas. Cependant, si le petit est enrhumé, il est primordial de bien nettoyer son nez avant de décoller et d’atterrir. Par ailleurs, avant d’arriver à l’aéroport, il ne faut pas oublier de réserver un parking à Charleroi. Cela permet d’économiser des frais de stationnement et d’avoir un esprit tranquille durant le voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *